Proposition d'objet volant destiné à éliminer les déchets radioactifs

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Personnellement je ne sais pas s'il faut continuer ou non dans la voie du nucléaire. Dans l'idéal non bien sûr, car c'est dangereux. Mais il nous faut à tout prix stopper le réchauffement climatique, car là est la vraie menace, et si on s'aperçoit que le nucléaire est indispensable pour cela alors peut-être que l’idée que je vais vous expliquer peut s'avérer intéressante, car elle éliminerait une partie des problèmes liés au nucléaire actuel (le problème des déchets).

Pourquoi l’objet volant figurant ci-joint ?

On hésite en fait à envoyer nos déchets radioactifs vers le soleil afin qu'ils soient détruits par ce dernier car on se dit avec raison que si on place des déchets radioactifs au niveau d'une grande fusée à destination du soleil et que si cette fusée explose au décollage ou en vol la terre aurait de grandes chances d'être contaminée par ces déchets radioactifs.

Voici la solution que je suggère : créer l'objet figurant ci-joint (très mal dessiné je vous l’accorde), avec des ailes et une tige (ou du moins un axe) ultra-légères et ultra-résistantes, et éloigner au maximum le réservoir blindé à déchets radioactifs des trois fusées qui fonctionneraient de concert. Et si une fusée explose par accident, cela entraînerait simultanément l'explosion automatique des deux autres fusées et la séparation automatique du réservoir à déchets radioactifs du reste de l'objet (par explosion automatique de boulons explosifs par exemple, avec par sécurité une série de boulons mis en parallèle qui seraient susceptibles d'exploser en cas de défaillance d'explosion d'un ou plusieurs boulons), avec ensuite éventuellement présence de réacteurs ou autres au niveau du réservoir pour guider la chute du réservoir et avec déploiement d'un ou plusieurs parachutes au-dessus dudit réservoir pour freiner sa chute vers le sol.

Avec ce système l'explosion d'une fusée dans l’atmosphère (et des deux autres fusées une fraction de seconde plus tard) n'impacterait pas l'intégrité du réservoir blindé contenant les déchets radioactifs, pourvu que ce dernier soit suffisamment éloigné des fusées qui explosent (tant au niveau vertical qu’au niveau horizontal), réservoir qui resterait donc intègre et qui pourrait in fine être récupéré sur terre ou en mer.

Bien entendu l’objet volant dont je parle pourrait prendre des formes différentes (les ailes pourraient être placées différemment etc …), le tout étant que le réservoir à déchets reste bien éloigné des fusées (qui pourraient d’ailleurs être d’un nombre inférieur ou supérieur à trois pourquoi pas).

Retour