Cela fait environ trois ans que j'ai pensé à une fonctionnalité supplémentaire pour les applications GPS pour smartphones qui guident les gens lorsqu'ils conduisent (ceci dit peut-être que ça existe déjà, à vrai dire je n'en sais rien).

Il s'agirait de la "vitesse recommandée" (il s'agirait en fait d'une vitesse qui apparaîtrait dans l'application GPS, sur l'écran des smartphones, parmi toutes les autres informations comme la vitesse du véhicule, la limitation normale de vitesse à l'endroit où on est etc ...).

Le principe ? En fait lorsqu'on prendrait le volant et qu'on ouvrirait une application GPS avec cette fonctionnalité supplémentaire, notre smartphone serait géolocalisé, comme cela se passe déjà très souvent aujourd'hui. Donc via la 4G par exemple, le "système" recevrait la position de chaque conducteur qui serait en train de rouler avec cette application ouverte. Donc lorsqu'il y aurait un ralentissement ou un bouchon, le système détecterait cela puisque les smartphones concernés auraient leur position qui progresserait doucement ou qui ne progresserait plus du tout (je parle donc des smartphones qui auraient l'application et qui seraient dans les véhicules pris dans un ralentissement ou un bouchon).

En fait tout ceci existe déjà. Il y a des applications GPS (reliées via l'internet mobile à des serveurs distants) qui savent faire cela et qui d'ailleurs proposent un nouvel itinéraire lorsqu'il y a un bouchon ou un ralentissement qui se trouve sur le trajet d'un utilisateur.

Mais moi ce que je propose c'est que le "système" calcule en temps réel les vitesses sur lesquelles devraient se caler les véhicules qui se trouveraient en amont d'un bouchon ou d'un ralentissement. Car vous savez que si les véhicules qui sont à l'arrière d'un bouchon ou d'un ralentissement ralentissent et progressent moins rapidement vers le bouchon ou vers le ralentissement, du coup le bouchon ou le ralentissement se "décoincera mieux", se "résorbera mieux", puisqu'il y aura moins de véhicules par minute qui viendront s'agglutiner en queue de bouchon ou de ralentissement.

Donc moi par exemple je suis sur l'autoroute entre Nîmes et Montpellier, un peu après Nîmes, et il y a un bouchon qui vient de se former au niveau de Montpellier (et soit je ne peux pas changer de chemin soit ça rallongerait trop changer de chemin) ... et bien le "système" fait des calculs automatiques (en fonction du nombre de gens qui ont l'application qui viennent s'agglutiner dans le bouchon, du nombre de gens qui ont l'application qui sont derrière, de leur position précise etc ...), et mon appli GPS me conseille alors de réduire ma vitesse à 100 km/h au lieu des 130 km/h habituels (par exemple). Et si un autre utilisateur est par exemple 100 km derrière moi et si lui aussi doit passer par Montpellier, son application GPS lui conseillera alors par exemple de se caler à 110 km/h au lieu de 130 km/h etc … Ainsi si tout est bien calculé et si beaucoup de monde utilise l'application, le bouchon va avoir tendance à se résorber plus rapidement. Et du coup je ne me taperai peut-être pas le bouchon et quoiqu'il en soit au final j'aurai perdu moins de temps pour faire mon trajet.

Bien sûr pour bénéficier de ce système il faudra que les utilisateurs indiquent une destination au niveau de leur application, afin que l’application calcule un itinéraire et puisse ensuite détecter éventuellement les bouchons ou les ralentissements qui pourront survenir sur cet itinéraire … et puisse alors recommander une vitesse.

Voilà. Le système de la vitesse réduite existe déjà sur certaines autoroutes (dans la vallée du Rhône notamment), avec des panneaux digitaux qui indiquent une vitesse réduite à suivre (lors des journées très chargées sur les autoroutes) ; mais il y a plein d'autoroutes où ça n'est pas mis en place.

J'ai terminé. Merci de m'avoir lu.

Retour