Attention, terrain fortement miné. Je risque de prendre des coups. Mais comme je suis un peu inconscient je me lance quand-même. Je vous explique juste ce qui vient de me traverser l'esprit.

Sujet du jour : la vaccination.

A ma droite ceux qui disent que les vaccins (ou du moins une partie des vaccins) sont dangereux pour la santé, qu'ils ont des effets secondaires néfastes. Je ne commente pas, je dis juste ce qu'ils pensent.

A ma gauche ceux qui disent que les vaccins permettent d'éviter d'attraper des graves maladies, qu'il y a davantage de risques à ne pas se vacciner que le contraire, et que si trop de citoyens ne sont pas vaccinés des maladies graves réapparaîtront dans nos contrées et menaceront gravement la collectivité.

D'où la suggestion suivante (du moins tant que les vaccins peuvent présenter des risques pour la santé) : vacciner uniquement un nombre suffisant de personnes pour éviter la réapparition de ces maladies graves, sans vacciner obligatoirement tout le monde.

Comment procéder ? Faire des tirages au sort parmi les gens qui ne veulent pas se faire vacciner (ou dont les parents ne veulent pas qu'ils soient vaccinés), et ne rendre obligatoire la vaccination que pour un nombre limité de ces personnes (pour celles désignées par le sort), pour au final que ne soient vaccinées que le nombre minimal requis de personnes pour éviter que les maladies graves précitées ressurgissent.

Certes ça serait bizarre de s'en remettre ainsi au sort, mais in fine ça permettrait d'éviter que tout le monde ait l'obligation de se faire vacciner.

Merci.

Retour